LES MESENTENTES

 

 

 


Quand il devient plus facile de se quereller que de s'accorder...

Les sujets de mésententes peuvent être nombreux car "vivre en couple" demande quotidiennement les efforts de chacun.

Contrairement à une idée fort répandue, l'amour ne suffit pas à effacer nos différences et à aplanir toutes les difficultés.

D'ailleurs, il ne serait pas souhaitable non plus que la personnalité de l'un s'efface au profit de celle de l'autre.

A cet effet, "ne faire qu'un" ne doit pas être le but à atteindre dans le couple : c'est précisément nos différences qui conduisent à la richesse et à la pérennité de toute union.

 

 

Une "entreprise" à responsabilité partagée

De plus, il convient de ne pas céder au travers qui consisterait à faire porter TOUTE la responsabilité des difficultés, sur l'autre !

Nous rappelons bien souvent, même si ce n'est pas toujours agréable à entendre et même si ce n'est pas toujours systématique : la responsabilité dans le couple est souvent partagée.

Généralement, les difficultés apparaissent à partir du moment où l'on ne parle pas... ou à partir du moment où l'on n'aborde pas les problèmes "qui fâchent".

Or, le dialogue est indispensable est il ne conduit pas nécessairement au conflit... cela s'apprend.

C'est pour cela qu'il est souvent nécessaire de faire appel à un intervenant extérieur dont c'est précisément la profession : le sexologue - psychologue, la seconde compétence venant précisément renforcer la première.

 

 

Pas de discours moralisateur

L'objectif est de permettre au couple de renouer le dialogue et surtout de repartir sur des bases différentes.

L'ami(e) de la famille, le proche parent, le voisin ou le conseiller conjugal ne sont pas les meilleurs intermédiaires pour ce genre de mission, et ce, pour de multiples raisons.

Sans nier les bonnes volontés que les uns et les autres peuvent afficher, reconnaissons que les compétences professionnelles ne sont pas un vain mot : personnellement je ne m'aviserais pas de conseiller qui que ce soit pour des problèmes ORL ni pour des difficultés gastriques ou de rhumatismes !

 

 

Vivre en commun n'est jamais le fait du hasard

Que certaines difficultés ou que certains problèmes aient pu surgir çà et là, nous en sommes bien conscients mais est-ce véritablement une raison pour signer la mort du couple ?

Si deux personnes se sont aimées, il n'existe aucun raison objective pour qu'elles ne s'aiment plus.

 

 

Il ne s'agit pas d'arbitrer un différend

Au fil des jours, les difficultés se sont accumulées et n'ont fait qu'envenimer une situation peut-être déjà conflictuelle : la problématique est malheureusement souvent banale.

Dans un deuxième temps, vous apprendrez comment procéder pour ne plus vous laisser déborder par le quotidien et comment utiliser positivement les différences de chacun.

Nous sommes persuadés que tout est toujours possible, y compris, ce qui vous semblait encore impensable, hier !

 

 

Quelques séances suffisent généralement pour résoudre de telles difficultés

La résolution d'un tel problème nécessite généralement, 4 à 6 séance), ce qui se traduit par 2 ou 4 mois, à raison d'une séance tous les 15 jours.

 

Votre Première Consultation